⟵ Retour

Vincennes en 2030 : balade urbaine jusqu'au quartier des Rigollots

Le 27 novembre dernier, des Vincennois se sont réunis pour imaginer et co-écrire collectivement des histoires positives sur le futur de notre ville. Nous vous proposons de continuer cette série par une nouvelle histoire qui met l'accent sur les grandes transformations opérées par notre ville pour donner une plus grande place à la nature en ville, développer de nouvelles mobilités et favoriser le Vivre ensemble. Cette histoire a été rédigée par Clara, Christophe, Pascale et William.

Nous sommes le 27 novembre 2030. Je sors de la station de métro Château de Vincennes pour déjeuner chez des amis. Ils viennent d'acheter un appartement dans le quartier des Rigollots.

J'ai décidé de m'y rendre à pied pour redécouvrir la ville de mon enfance. Je prends l'avenue du Château qui a été plantée de chênes verts. Il y aussi moins de places de parking mais celles en souterrain sont devenues plus nombreuses et très bon marché. L'avenue est beaucoup plus silencieuse. Le pavé a été recouvert d'un matériau permettant aux nouvelles voitures électriques de se recharger en roulant. Vincennes a été la première ville de la Métropole du Grand Paris à lancer ce nouveau procédé qui depuis ne cesse de s'étendre.

Je coupe en empruntant l'allée Charles V pour rejoindre la rue Raymond du Temple. Elle est devenue une vraie promenade pour les habitants depuis qu'elle est végétalisée. Je passe devant l'Eglise. Quelle n'est pas ma surprise de découvrir que l'ancienne maison des associations, bel immeuble art déco, affiche une exposition de mon ami Fabien Verschaere, plasticien célébré. La ville a voulu marquer l'ouverture de ce nouveau lieu en rendant hommage à un artiste né à Vincennes !

Je m'accorde un petit détour pour jeter un œil Cours Marigny. L'aménagement de la fin des années 2010, grande percée vide écrasée de soleil en été, qui plaisait si peu aux habitants, a disparu. Elle a été transformée en une belle déambulation sous des arbres de belle hauteur, et qui doivent encore pousser. Les camélias d'automne apportent des touches de couleur à l'hiver. Toutes les générations s'y retrouvent.

Vite je reprends rue de Fontenay et rue Defrance, elles aussi plantées de végétaux. Lorsqu’à la belle saison les températures avoisinent comme c'est l'habitude désormais les 45 degrés, tous louent ces voûtes de verdure qui sont un rempart à la canicule d'une grande efficacité. Je sais que la nouvelle trame verte de la ville se poursuit jusqu'à Montreuil et au parc Montreau. Beaucoup de Montreuillois l'empruntent pour se rendre au bois de Vincennes.

Enfin, j'arrive au quartier des Rigollots que je ne reconnaîtrais pas si je ne l'avais pas vu mille fois dans les médias ! Le quartier mérite vraiment son nom désormais. Il a fait l'objet d'une importante restructuration immobilière. Tout en conservant les bâtiments en brique les plus remarquables, l'architecte Franck Gehry a créé un quartier époustouflant, beau et vivant, à énergie positive, où piétons, cyclistes et automobilistes coexistent paisiblement. Ce fut aussi sa dernière oeuvre.

Je retrouve mes amis à la terrasse du Franck. Ils adorent vivre dans ce quartier qui accueille habitat, commerces, hôtels, entreprises. C'est aussi un quartier de nuit dont la Métropole est si peu pourvue. Beaucoup de Franciliens et de touristes du monde entier viennent le découvrir depuis que les créations de l'architecte ont reçu le label UNESCO !

Et depuis l'ouverture du métro cela est devenu tellement plus facile !

Clara, Christophe, Pascale et William


Le programme Vincennes + : améliorer votre quotidien et mener des projets d’avenir
Notre programme vise autant à améliorer le quotidien des Vincennois qu’à proposer une vision à plus long terme, pour le développement de la commune. Voici 5 exemples d’amélioration et 5 grands projets que nous souhait...
+ d'égalité à Vincennes
Le programme de Florence Gall et du collectif VINCENNES + est le seul projet proposé pour notre ville comprenant une thématique sur l’égalité entre les femmes et les hommes  
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK