+ pour la solidarité

Partagez cette page

1. + pour tous les handicaps

• Respecter enfin la loi de 2005 sur l’accessibilité et rendre accessibles aux personnes handicapées les écoles qui ne le sont pas encore. Plus largement, rendre accessibles tous les équipements municipaux sur la durée de notre mandat.

• Augmenter de 50% le nombre de places de stationnement pour les personnes handicapées dans les parkings en surface et en ouvrage (79 places en surface)

• Créer un réseau de « testeurs de l’accessibilité » composé de personnes en situation de handicap, pour adapter la ville aux besoins de tous : signalétiques pour les déplacements, accessibilité du site internet de la mairie et des informations utile pour tous les handicaps…

• Créer une « Mission Handicap » ayant la capacité d’intervenir de manière transversale auprès de tous les acteurs municipaux concernés, préparation d’une Charte et d'une journée « Handi’cap » pour sensibiliser tous les Vincennois. 

2. + de liens intergénérationnels

• Renforcer les liens entre enfants et seniors en proposant aux personnes âgées d’intervenir dans les écoles et les centres de loisirs en tant que passeurs d’histoire, et dans le système d’aide aux devoirs en mobilisant les personnes âgées volontaires.

• Développer le logement intergénérationnel avec l'aide de la mairie pour faire les démarches entre seniors et jeunes volontaires.

• Créer une saison des bals populaires sur les principales places de Vincennes.

• Elargir les concours d’éloquence déjà en place pour les jeunes : ouvrir à des sessions entre jeunes et seniors.

• Mettre en place des concerts, lectures, sessions de dessins dans les maisons de retraite publiques avec les jeunes volontaires. 

3. + de liens

• Créer une bourse associative pour les jeunes en l’échange d’un engagement associatif local.

• Organiser des rencontres entre des associations qui recrutent et des volontaires, notamment des jeunes, pour encourager l’engagement.

• Faire de la journée des associations une fête avec un grand bal à la fin de la journée

4. + pour le logement de tous

• Poursuivre le développement du logement social.

• Faire évoluer les obligations de logement social dans les programmes privés : dès 800 m2 et 12 logements et 30% de logement social.

• Utiliser le droit de préemption urbain renforcé pour le logement social.

• Proposer une étude sur le potentiel des emplacements réservés, afin de revoir leur utilité.

• Favoriser le conventionnement vers le logement social.

• Promouvoir la possibilité de louer solidaire et sans risque, avec le dispositif Solibail.

• Proposer du logement intermédiaire, à destination notamment des agents publics.

• Faire preuve de transparence dans les attributions de logements sociaux par la réalisation et la publication du rapport d'activité. 

• Définir les critères d’attribution pour être transparents sur les priorités. 

• Créer une bourse interbailleurs et intercatégories des logements sociaux à l’échelle de l’EPT.

• Veiller à l’application réelle des surloyers par les bailleurs.

• Favoriser les résidences principales et limiter le développement du AirBNB.

• Réduire la vacance des logements, en créant une base de données citoyenne et en menant une campagne « Biens sans maîtres ».

• Améliorer la qualité de l’habitat.

• Réaliser une étude sur l’insalubrité.

• Améliorer la réactivité du service technique et d’hygiène de l’habitat.














En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK